Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 novembre 2015 5 27 /11 /novembre /2015 17:18

Fukuyama a cru devoir annoncer "la fin de l'histoire". La chute du mur de Berlin et l'implosion de l'URSS, mettraient fin aux compétitions, aux affrontements et aux guerres, dans le cadre du triomphe du libéralisme et de l'hégémonie des puissances qu'elles ont adopté. Cette vision hâtive et partisane, occulte les différents acteurs du terrain et ferait valoir leur soumission à l'ordre dominant.

On ne peut d'ailleurs pas évoquer ni une "fin des idéologies", ni "une fin du politique". La démarcation entre les visions, les projets d'avenir et les ambitions évidentes marquerait les postures politiques, les alliances, les rivalités ou les simples ententes de coexistence. Usure certes du politique, nous sommes plutôt dans une démocratie, non pas d'opinion mais d'émotion, sinon de démission.

Ne pourrait pas, plutôt parler d'une "fin des Lumières". Les catastrophes que nous vivons attestent le leadership des hommes de l'ombre. Des gens immatures ont pris le relai, dans l'aire arabe et bien au-delà, des penseurs, des intellectuels organiques, qui permettent de distinguer la graine de l'ivraie. Des acteurs régionaux auraient assuré la mise en scène de ces dérives. L'humanité a-t-elle besoin d

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Blog du Pr. Khalifa Chater (Tunisie)
  • : Blog d'analyse géopolitique
  • Contact

Recherche